Menu

Abidjan on dit quoi !!?

15 janvier 2019 - Actus, Eticketips
Abidjan on dit quoi !!?

Comme à chaque fin d’année, les scènes de la capitale ivoirienne ont une fois de plus vibrée au son des plus grands performers de la saison 2018.
Les fans et mélomanes des divers styles musicaux ne se sont pas fait prier pour envahir les salles de concert pour faire la fête. Avec environ une dizaine de spectacle, nous allons décrypter juste le top 5 selon l’équipe eTicketGo.

 

Aya Nakamura : Artiste franco-malienne, l’une des révélations féminines du RnB français a effectué son premier concert en CI. Quelques critiques négatives ont été faites après son passage à l’émission c’midi, mais l’auteur des tubes ‘djadja’ et ‘copines’ assuré le spectacle pour ses nombreux fans qui ont fait le déplacement.

 

Koffi Olomidé : l’un des pionniers de la rumba congolaise moderne était à Abidjan pour 2 dates. La première destinée au grand public a été boycotté avec pour cause majeure l’incident de décembre 2015 où le quadra kora-man a quitté la scène après 15 minutes de spectacle pour un malentendu sur la rémunération des droits d’image. Le second concert, celui des VIP (20 à 50.000 la place) a eu beaucoup plus de succès avec une salle comble et un Mopaho sapé comme jamais avec ses tenues bling bling.
L’artiste n’a pas manqué de s’excuser pour l’incident et a promis de revenir pour d’autres concerts.

 
Damso : Après avoir partagé l’affiche avec Dadju et Hiro en 2017, Dems revient pour un concert 100% rap français. Suivi en majeur partie par les ados, il s’est offert une salle pleine de fan qui n’ont cessé de chanter en cœur des gros titres comme ‘feu de bois’ ‘smog’ ou encore ‘macarena
Le poulain de Booba est bien parti pour se faire une place de choix dansa le rap game 

 

Fally Ipupa : On peut considérer que le meilleur concert de l’année a été celui du 28 Décembre au palais des congrès de l’hotel ivoire. Le prince de la rumba, el profesor ou encore dicap la merveille confirme une fois de plus qu’il est l’une des étoiles de la musique africaine avec un concert à guichet fermé (30, 50 et 100 mille la place). Il déballe les plus belles mélodies de son nouvelle double album ‘control’ et prends le contrôle de la capital le temps d’une soirée. Avec la Fvicteam, il sert un spectacle inédit et fait monter sur la scène des invités comme Drogbaeto’o et magicien asalfo.

 

Safarel obiang et Ariel sheney : l’un est célèbre par ses concepts de danse et ses chorégraphies surprenantes, l’autre pour ses textes et mélodies toujours bien travaillés. Pour le jour de l’an, ces 2 patrons de la nouvelle, génération coupé décalé ont partagé la même scène pour faire plaisir et dire merci à leur public pour toutes les distinctions acquises au cours de l’année 2018. Malgré un live un peu raté du Saf-king, le concert duel des meilleurs a tenu toutes ses promesses.

 

Les débuts d’année étant une période creuse pour les promoteurs, restez connectés pour recevoir toutes les infos sur les évènements, concerts et spectacles de l’année 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *