Menu

ANGELIQUE KIDJO La « Chiva »

28 janvier 2020 - Non classé

Classée dans la liste des 50 icônes du continent Africains.

Elle fait partie des cents femmes les plus influentes du monde. En tête de liste des 10 femmes les plus influentes d’Afrique. Ambassadrice  internationale de l’UNICEF. La liste de distinctions est longue. Un parcours prestigieux.

Une artiste engagée qui partage sa tribune avec les enfants et les femmes en difficulté. Cette Diva est née au Bénin  le 14 juillet 1960 ; 7e enfant d’une fratrie de 10 enfants. Elle fut révélée pour la première fois par son frère producteur dans les années 80. En 1983 déjà figure incontournable de la musique africaine  elle s’installe à Paris fuyant la dictature de son pays. Elle tire son inspiration dans sa culture tout en restant ouverte vers les autres sonorités.

 Une « Chiva » qui jongle avec la salsa cubaine, la « morna » du Cap-Vert, et la chanson française.

En 1998 elle immigre aux USA et depuis lors sa musique intègre les rangs les plus honorables dans les chartes de la world musique.

Le 26 janvier 2020 c’était la 62e édition des Grammy Award, Angelique Kidjo  remporte son 4e Grammy avec  « celia » son 18e album, sacré meilleur album world music.

Elle profite de cette occasion pour honorer avec élégance son jeune concurrent, le Nigérian Burna Boy. « Il y a quatre ans sur cette scène je vous avais prévenu qu’une nouvelle génération d’artistes venus d’Afrique allait vous emporter comme une tempête. Ce temps est venu. Ceci est pour Burna Boy. Burna Boy fait partie de ces jeunes artistes qui changent la manière dont notre continent est perçu. La musique africaine est la base de toutes les musiques ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *