Menu

Natasha Rogers à la percussion

3 mai 2018 - Non classé
Natasha Rogers à la percussion

Placée en tête d’affiche de l’ EDJ 8, l’américaine natasha rogers a ouvert le bal de la série de concert prévu pour ce festival. 
Pour sa première fois en CInatasha a fait son spectacle au music’all, temple du jazz ivoiren. Devant un public sélect composé de nationaux et d’expatriés, elle a étalé un vaste répertoire de sonorités assez diversifiées. Plusieurs compositions personnelles ont été servies, mais aussi des reprises de grands tubes qui parcourent le temps. Aidé de juste un bassiste, natasha s’est en début de soirée concentrée sur son registre jazz puis ensuite a fait parlé son talent et sa culture musicale avec du groove et de la pop. C’est avec beaucoup d’admirations que le public présent a ovationné ses différentes propositions et l’artiste n’a pas manqué de faire participer son auditoire avec des refrains. Notons que natasha chante en plusieurs langues dont le français. Prévu pour juste le 1er mai, l’artiste par son talent et sa fusion avec son public s’est vu attribuer une autre date. 
Le lendemain, pour sa seconde date, natasha partage la scène du music’all avec nelson palacios, l’un des plus grands musiciens et instrumentistes cubains. Nelson par son talent et sa parfaite maîtrise de la rumba et autre rythmique cubaine a confirmer son statut d’instrumentiste hors pair car au cours de la meme soirée a jouer du piano, des percussions et son instrument phare le violon.
Toujours entouré de ses congas, tambourins, maracascajon et autres percussions natasha a su fusionner avec palacios pour un concert spécial musique cubaine et rumba traditionnelle avec des impros, des classiques revisités et plusieurs solos de part et d’autre de ses 2 musiciens. A la fin de ce spectacle, un standing ovation pour féliciter rogers et palacios et dire merci pour ce bon moment passé a écouter ce style de musique assez différents des sonorités locales.
Les artistes ont tout aussi montré leur gratitude envers le public, mais aussi les organisateurs de l’Emoi du jazz qui leur a permis de s’exprimer en cote divoire.
Pour ce 03 mai, retrouvez la finale du concours jazz-zouglou à partir de 19h00 à l’université FHB de cocody 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *